Devenu ennemi public numéro un, la lumière bleue est constamment pointée du doigt. Elle suscite une vraie psychose auprès des utilisateurs d’appareils connectés. La lumière bleue est-elle vraiment un fléau pour cette génération ? Si c’est le cas, les lunettes anti-lumière bleue offrent-elles une protection maximale ?

Que faut-il savoir sur la lumière bleue ?

La lumière qu’on perçoit est composée de plusieurs longueurs d’onde. Chaque longueur d’onde émise est reliée à une couleur. Quant à la lumière bleue, elle est catégorisée parmi les ondes comprises entre 380 et 500 nanomètres. Elle possède deux effets bien distincts sur l’organisme. Les principaux impacts de cette lumière sont :

  • La stimulation permanente du cerveau (elle maintient le corps éveillé) ;
  • L’asthénie oculaire (une constante exposition à une forte quantité de lumière fatigue rapidement les yeux).

Le corps peut être exposé à la lumière bleue de diverses manières. Cela peut se produire :

  • Lors de l’exposition au soleil ;
  • Lors de l’utilisation d’appareils comme les ordinateurs, la télévision, les tablettes, les smartphones, etc.

En d’autres termes, l’organisme est exposé à cette lumière en permanence. Ses effets sont mineurs si la durée d’exposition est modérée. Toutefois, si vous devez utiliser ces appareils continuellement, alors vous êtes soumis à un risque assez important.

Lire aussi  Faut préférer un ordinateur ou une tablette ?

Quels sont les dangers de la lumière bleue sur la rétine ?

La rétine joue un rôle essentiel. Elle se charge de convertir la lumière des signaux électriques qui sont acheminés le long du nerf jusqu’au cerveau. Les informations transmises sont alors étudiées par le cortex visuel. Sans cet élément, il serait difficile de bien comprendre et de traiter les données visuelles. Le problème est que la lumière bleue impacte négativement la rétine ainsi que les cellules photoréceptrices.

Pour prouver cette hypothèse, des scientifiques ont choisi d’exposer le rétinal à différentes lumières (bleues, rouges, jaunes et vertes). Lorsque le rétinal a été soumis au contact de la lumière bleue, cela a engendré une réaction nocive. Cet élément a secrété des molécules chimiques toxiques qui ont tués les cellules photoréceptrices. Par conséquent, à l’issue de l’expérience, il a été constaté que si la rétine est surexposée à une lumière bleue, le rétinal se met à tuer les cellules photoréceptrices. Malheureusement, ces derniers ne se régénèrent pas.

L’organisme humain n’est pas adapté pour filtrer les lumières bleues. La cornée et le cristallin n’ont pas la capacité suffisante pour les bloquer ou pour les refléter.

Qui sont les plus vulnérables à l’exposition à cette lumière ?

Au fil des années, l’exposition à la lumière bleue des appareils connectés a augmenté de manière importante. Chez les enfants de moins de 14 ans, cette lumière peut causer des ravages importants. En effet, avant cet âge, le cristallin ne filtre pas correctement certaines lumières. Les conséquences de la lumière bleue peuvent être plus importantes. En ce moment, la durée d’exposition des enfants à cette lumière devient de plus en plus importante. Cela peut les rendre facilement vulnérables.

Lire aussi  La coque iPhone 7 qui imprime vos créations et photo en quelques secondes

Pour les individus souffrant de DMLA, l’exposition à la lumière bleue n’améliora pas leur état de santé. Une exposition prolongée à ces rayonnements peut potentiellement causer des lésions photochimiques de la rétine et aussi du cristallin.

Qu’en est-il de l’efficacité des lunettes anti-lumière bleue ?

Pour l’instant, il n’existe pas encore de protection optimale pour protéger contre les effets de la lumière bleue sur les yeux. En revanche,  les Lunettes anti lumière bleue Lusee  vous aident à bloquer une partie de la longueur des ondes. Cet outil vous permet de réduire de 20 % les ondes problématiques. Les verres qui ont subi un traitement anti-lumière bleue possèdent un léger défaut qui peut être un déstabilisant au début. Les couleurs sont un peu altérées. Pour mieux refléter cette lumière, il est nécessaire d’appliquer un filtre sur les lunettes. Comme le filtre est teinté, il peut occasionner une petite gêne.

Lire aussi  Tablette graphique avec écran : Comparatif des meilleurs modèles

Il serait possible de limiter les effets de cette lumière de manière optimale. Toutefois, la couleur du verre serait jaune. Cela pourrait dénaturer considérablement les perceptions visuelles. Il faut savoir que certains verres bénéficient déjà de ce traitement. Mais ils sont surtout préconisés aux individus victimes de dégénérescences maculaires causés par l’âge.

Ces lunettes sont un dispositif de protection préconisés pour les personnes constamment exposées aux écrans. Il contribue à retarder les effets des rayonnements de la lumière bleue.

Prendre en compte cette mesure relève du bon sens. En plus de vous protéger de la lumière bleue, les lunettes anti-lumière bleue vous soutiennent dans votre activité quotidienne. Ces dispositifs contribuent à réduire la fatigue causée par une forte exposition aux écrans. Lorsqu’on est trop concentré sur nos tâches, nos yeux peuvent être sujets à des irritations. Cette paire de lunettes contribue à réconforter les yeux pour apaiser la sensation de gêne.

 

Sources :

https://www.topsante.com/medecine/ophtalmo/dmla/la-lumiere-bleue-serait-toxique-pour-les-yeux-627467

http://leparticulier.lefigaro.fr/jcms/p1_1601296/faut-il-se-proteger-de-la-lumiere-bleue

https://www.doctissimo.fr/sante/maux-quotidiens/ordinateur-sans-douleur/lumiere-bleue-danger-prevention

 

Author

Write A Comment