Avec le monde digital qui prend de l’ampleur, le métier d’infographiste ne cesse pas de créer des émules. C’est un domaine qui touche de nombreux secteurs d’activité avec des missions diverses. Un infographiste doit posséder de bonnes connaissances de l’outil informatique et de solides compétences en technique d’animation et de communication. Mais il faut également un bon niveau artistique pour pouvoir maîtriser ce métier.

Un infographiste est considéré comme le metteur en scène de l’information. Il traite des textes et des images pour créer un message clair et percutant. C’est un as du crayon et en même temps un spécialiste de l’outil informatique. Dans cet article, découvrez quelle formation suivre et vers quels domaines devriez-vous vous orienter pour devenir un infographiste aguerri.

En quoi consiste réellement le métier du graphisme ?

Le métier du graphisme intervient dans divers domaines d’activités tels que :

  • La publicité,
  • Le design,
  • La télévision,
  • Le cinéma,
  • Les jeux vidéo,
  • L’édition,
  • L’architecture, etc.

Peu importe le secteur, trois qualités sont nécessaires pour intégrer le monde de l’infographiste. Tout d’abord, vous devez avoir une âme d’artiste associée à un sens de créativité et un bon maniement de crayon. Ensuite, vous devez avoir le sens du calcul et une maîtrise parfaite des outils ainsi que des logiciels de graphisme.

Au quotidien, l’infographiste associe la création graphique et le développement informatique. En effet, en tant qu’infographiste, vous serez amené à développer des interfaces pour de nouvelles technologies telles que les écrans interactifs.

Même si c’est important, votre profil ne suffit pas à vous lancer dans la profession. Des bases techniques solides en informatique sont capitales. À tout cela s’ajoute un bon sens de relation client qui est tout aussi important.

L’infographiste est un concepteur qui joue avec les mots et les images en vue d’un message clair et percutant. En clair, il traduit graphiquement des idées, des concepts, des scénarios ou des story-boards.

Quel cursus suivre pour intégrer le métier du graphisme ?

Le temps des graphistes autodidactes est révolu. Seule une solide formation ouvre actuellement les portes du métier. Avec le développement de la profession, les infographistes tendent à se spécialiser de plus en plus. Il en est de même pour les formations, car l’infographie présente de nombreux débouchés en fonction du parcours scolaire.

Il existe aujourd’hui différentes formations qui vous préparent au métier d’infographiste. Dès la classe de 3e, vous pouvez vous orienter vers cette profession avec un CAP dessinateurs d’exécution en communication graphique ou infographiste exécutant. Si vous poursuivez vos études, vous obtiendrez un certificat d’aptitude professionnelle. Ce qui vous permettra d’accéder au BEP métier de la communication et des industries graphiques par exemple ou alors au BEP opérateur infographiste multimédia.

Si vous voulez y accéder directement, choisissez le Bac STI Arts appliqué ou le Bac Pro Dessin. Quant aux autres séries de baccalauréats, elles passent par une année de mise à niveau en art appliqué avant d’entamer leur cursus.

Le niveau baccalauréat

Certaines écoles proposent le Bac STD2A ou Sciences et technologie du design et des arts appliqués. Sinon, vous pouvez toujours entreprendre une mise à niveau en Art appliqué pour continuer vers des filières artistiques après votre Bac. Après le BEP, vous pouvez opter pour :

  • Un bac professionnel métier de la communication et industrie graphique option production graphique ou imprimée,
  • Un bac professionnel artisanat et métier d’art option communication visuelle multimédia,
  • Un brevet de technicien, dessinateur maquettiste option arts graphiques.

Niveau Bac+2

À ce niveau, vous pouvez opter pour les BTS ou DUT en information et communication tels que le BTS design graphique option communication et production imprimée. Ensuite, vous pouvez poursuivre par un DSAA par exemple ou diplôme supérieur des arts appliqués dans une école d’art. Il existe également des établissements privés proposant des cursus spécialisés.

Les lycées et universités qui proposent ces formations sont nombreux, assurez-vous que votre choix convient à vos projets de spécialisation.

Niveau licence : Bac+3 du cycle LMD

À ce niveau, seule la licence professionnelle création et développement numérique en ligne option design intéresse les recruteurs. Mais vous pouvez toujours compléter votre cursus avec :

  • La licence Arts plastiques,
  • La licence SRC ou Service et Réseau de la Communication,
  • La licence ATC ou Activité et Technologie de la communication ou création multimédia.

Niveau Master et Doctorat

Si vous voulez vous spécialiser, orientez-vous vers un 3ecycle et un master professionnel infographie multimédia. Il y a aussi la spécialisation en jeux vidéo média interactifs numériques. Parmi les certificats existants, vous avez :

  • Master professionnel interactivité et nouvelles images,
  • Master professionnel Arts visuel et multimédia,
  • Master professionnel Jeux et Médias interactifs numériques,
  • Master Recherche et Professionnel, option Arts et Technologie de l’image.

En outre, il existe également des écoles nationales supérieures d’Art et parmi les diplômes, on retiendra :

  • Le diplôme supérieur Arts appliqué, mention art et Technique de la communication,
  • Le diplôme supérieur Arts appliqués mention Créateur concepteur option communication visuelle,
  • Le doctorat esthétique sciences et technologies des Arts,
  • Le diplôme national supérieur d’Art plastique,
  • Le diplôme de l’ENSATT,
  • Le diplôme européen de Maitre ingénieur en Infographie et multimédia transmis par le FEDE.

 

Sources :

studyrama.com/formations/fiches-metiers/communication/infographiste-10958

orientation-education.com/metier/infographiste

cidj.com/metiers/graphiste-multimedia

Author

Write A Comment